Concocté par

La Boite à Joujoux : Retombez en enfance !

Insolite| Vues : 798

Les fêtes de fin d’année étant à l’approche, nous vous emmenons découvrir cette semaine un commerce avec une jolie façade bleue et une petite particularité…

« La Boîte à joujoux » c’est en premier lieu un ballet pour enfant que Claude Debussy a composé pour sa fille en 1913 à partir de l’histoire illustrée d’André Hellé. Aujourd’hui, il s’agit aussi d’un magasin de jouet parisien situé à l’intérieur du passage Jouffroy et derrière le musée Grévin, dans le 9ème arrondissement.

Entrer dans le magasin c’est se retrouver dans la maison de poupée d’Alice au pays des merveilles, tels des géants dans un monde de miniatures. De petits meubles en bois sont présentés sur une étagère, en face, un rayon de tous les aliments inimaginables, à côté, des objets réalistes mais adaptés à la taille d’une petite souris.

Les miniatures sont l’une des deux spécialités du magasin. La deuxième se repère plus loin sous la forme de figurines de notre enfance. En effet, on y vend aussi des objets dérivés de bandes dessinées. Ainsi, Tintin et Milou se mêlent à Asterix, Obélix et des objets Disney.
Depuis l’existence du passage cette boutique a toujours été dédiée aux jouets. C’est une affaire familiale, qui a d’abord été entre les mains des parents de l’actuelle gérante, Durriya, puis transmise à leur fille il y a 3 ans.

Pour quelle raison avez-vous décidé de reprendre le flambeau ?
“J’ai grandi avec le magasin, j’y jouais tous les soirs en rentrant de l’école”
La passion du jouet s’étend sur plusieurs générations dans sa famille. Ses parents ont repris la boutique en 1987. Pourquoi ? D’une part, puisque son père adorait Tintin et les figurines collector, d’autre part, parce que sa mère aussi était fille de gérants d’un magasin de jouets.

Quels sont les clients de votre magasin ?
“Nous avons trois différents types de clients : les touristes qui découvrent le magasin à la sortie du musée Grévin, les habitués qui ont acheté une maison et la complètent peu à peu et les collectionneurs, de miniatures ou bandes dessinées, qui recherchent des pièces rares.”
En principe, on achète une maison vide puis on la complète au fur et à mesure avec des objets miniatures. Pour certains, cela peut prendre jusqu’à une dizaine d’années pour faire une belle collection.

Quelles sont vos pièces les plus vendues ?
“Il y a des miniatures pour tout le monde : pas chers et plus résistants pour les enfants ainsi que des plus belles pièces, faites main, pour les collections.”
Les répliques d’objets du quotidien et les marques sont très demandées, comme par exemple un iPhone, un MacBook ou un sac Chanel miniature. Une pièce comme un lustre fait avec de vrais cristaux et un système électrique qui lui permet d’être allumé, intéressera plutôt les grands collectionneurs.

Où trouvez-vous les miniatures que vous vendez ?
“À travers le monde, nous utilisons certains fournisseurs pour les pièces basiques. En ce qui concerne les plus belles pièces, la sélection se fait avec attention dans des salons de la miniature.”

Si vous n’avez pas encore d’idée pour Noël, nous vous recommandons La boîte au Joujoux, il existe des offres intéressantes pour des lots de miniatures, ce qui vous permettra de débuter votre propre collection !

Pour plus d’informations et voir comment vous rendre chez la boite à joujoux, ce bouton est là pour ça :

 

Commentaires

commentaires