fbpx

Concocté par

Sergeant Paper : de l’art en série limitée

Insolite| Vues : 1774

Lorsqu’on pousse la porte de chez Sergeant Paper dans le quartier de Saint-Merry, difficile de savoir où porter son regard : des dizaines d’œuvres s’affichent sur les murs et on pourrait rester des heures à fouiller dans les bacs pour dénicher la perle rare qui viendra embellir notre intérieur.

C’est Cyrielle qui nous reçoit pour nous parler de cette belle aventure, lancée il y a 6 ans en compagnie de ses deux associés, Pierre-Yves et Vincent.

A l’époque, tous trois travaillent ensemble dans une galerie mais le milieu traditionnel du marché de l’art ne leur correspond plus. Leur souhait : continuer à travailler avec les artistes qu’ils apprécient mais d’une manière différente et surtout, découvrir de nouveaux talents.

C’est ainsi que naît Sergeant Paper. Une galerie (et une boutique en ligne) qui propose des affiches inédites, certifiées, signées ET en édition limitée. Toutes les œuvres sont imprimées et découpées sur place par Alex, dans un petit atelier à l’étage. Le concept fait ses preuves et séduit une clientèle de plus en plus large.

Les objectifs pour l’avenir ? Élargir la distribution et exporter le label Sergeant Paper dans d’autres boutiques, en France et pourquoi pas à l’étranger. En attendant, Cyrielle continue de fouiller réseaux sociaux, blogs étrangers et presse spécialisée pour dénicher les talents qui seront prochainement exposés dans la boutique. On a déjà hâte de les découvrir !

Sergeant Paper en quelques chiffres

Des affiches tirées à 30, 50, 100 ou 200 exemplaires.

Un prix moyen de 70€.

Une 60aine d’artistes représentés.

Trois questions à Cyrielle de chez Sergeant Paper

D’où vient votre nom ?

C’est un jeu de mots trouvé par Pierre-Yves : il est musicien et a voulu rendre hommage à l’album Sgt. Pepper des Beatles, tout en évoquant notre univers, celui du papier. Aujourd’hui, notre Sergeant Paper à nous est un personnage à part entière.

Parlez-nous de vos artistes fétiches !

Il y a Thibaut Gleize avec qui on travaille depuis quelques années. C’est un illustrateur bordelais de 30 ans qui mérite d’être connu. Il travaille principalement l’aquarelle et les crayons de couleur, et représente toujours des situations absurdes, des animaux avec des allures d’humains. Il est vraiment très talentueux !

Une autre illustratrice qui mérite d’être mise en avant, c’est Agathe Sorlet, on l’a trouvée sur Instagram et on a sorti trois œuvres avec elle. C’est une jeune artiste qui a la trentaine, elle fait beaucoup de grands aplats, ses dessins me font penser à de la BD, à du Nine Antico. Je suis persuadée qu’elle va monter.

Quelles sont vos adresses préférées à Paris ?

J’ai testé il y a peu une pâtisserie rue de Bretagne, Bontemps, que je recommande vraiment. Tout est délicieux et en plus, ils sont hyper accueillants.

Dans un autre registre, rue de Turenne, il y a Violette et Léonie, un dépôt-vente de fringues super chouette !

Merci à Cyrielle de nous avoir reçus.

Pour plus d’informations et voir comment accéder chez Sergeant Paper, ce bouton est là pour ça :

 

Commentaires

commentaires