Concocté par

Découvrez Zzzen, l’unique bar à sieste à Paris

Insolite| Vues : 52040

La pause déjeuner se termine, vous êtes de retour au bureau, assis derrière votre ordinateur, et vos paupières n’ont jamais été aussi lourdes… Si cette situation vous est familière, on a trouvé l’endroit qu’il vous faut à Paris au quartier Gaillon !

En plein cœur du Passage Choiseul – charmant passage couvert édifié en 1825 – se trouve Zzzen, un bar à… sieste ! Inauguré en 2011 par Christophe Chanhsavang, le concept séduit les hommes et femmes d’affaires du quartier, ainsi que simples curieux et touristes.

Cette idée hors du commun est née lors d’un dîner : Christophe et son épouse Virginie sont inspirés par le bar à vin lancé par un ami. Ils cherchent alors des déclinaisons : il existe déjà des bars à chats, des bars à ongles… mais pas de bar à sieste. Une pratique peu valorisée en France mais qu’ils ont expérimenté alors qu’ils étaient expatriés, notamment en Asie. En Chine, la sieste au travail est même inscrite dans la Constitution !

Aujourd’hui, c’est une équipe de 4 personnes qui accueille, à partir de 12h, des clients à la recherche d’un moment de repos ou de détente.

Au choix : hamac, lit shiatsu ou fauteuil apesanteur. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les dormeurs, avides de profiter des bénéfices d’une sieste. Et ils sont nombreux : augmentation des performances intellectuelles, libération de la créativité… Autant d’arguments pour convaincre votre patron de vous laisser profiter de quelques minutes par jour dans les bras de Morphée !

Zzzen en quelques chiffres

2011 : ouverture du bar à sieste

4 personnes dédiées au bien-être

15 à 20 minutes, c’est la durée optimale d’une sieste pour se rebooster après le repas

Trois questions à Christophe Chanhsavang

Pourquoi avoir choisi le 2ème arrondissement de Paris pour vous implanter ?

C’était important d’être dans un quartier animé, et plutôt dans un quartier d’affaires. Je connaissais le coin car, avant, je travaillais dans une grande banque pas très loin. Je me disais que mes collègues seraient ravis de venir faire une sieste ici 😉 Et puis on appelle ce quartier le Little Tokyo, c’est dépaysant, ça me rappelle certaines choses que j’ai pu voir quand j’étais au Japon.

Le Passage Choiseul est un lieu atypique : ça fait quoi de venir y travailler tous les jours ?

C’est une chance de travailler dans un si bel endroit. C’est un lieu exceptionnel et authentique, qui a une âme : c’est indescriptible, on sent qu’il y a du vécu ici. On retrouve vraiment l’esprit parisien du 19ème. Et puis c’est un endroit de connaisseur, ce n’est pas aussi célèbre que l’Opéra ou le Louvre…

Avec les petits commerces de bouche, les galeries d’art, les boutiques de prêt-à-porter, il y a une relation de bienveillance, c’est un microcosme. Et on cohabite aussi très bien avec les résidents : au rez-de-chaussée, ce sont des commerces, mais à l’étage, ce sont des appartements.

Pouvez-vous nous donner quelques-unes de vos adresses fétiches dans le quartier ?

Quand il fait beau, j’adore aller au Jardin des Tuileries. Et si j’ai envie de plus de calme, je vais au Jardin du Palais Royal, à deux pas.

Côté restaurants, rue Hanovre, il y a un coréen très sympa : Hyang-Ly. Villa Dondelli est un restaurant italien typique : il est tenu par des Italiens, on y retrouve une vraie authenticité. Et rue Saint Augustin et rue de Richelieu, il y a deux très bons restaurants qui servent de la cuisine du Sud Ouest : le Domaine de Lintillac et le Mesturet.

Merci à Christophe Chanhsavang de nous avoir accueillis.

Pour plus d’informations et voir comment accéder chez Zzzzen, ce bouton est là pour ça :

 

 

Tu as aimé l’article ? Clique sur J’aime pour découvrir d’autres endroits uniques :

 

 

 

Commentaires

commentaires