fbpx

Concocté par

Papier Tigre, une boutique pour sublimer votre quotidien

Insolite| Vues : 1828

Si vous aimez les carnets et la créativité, vous n’avez pas pu passer à côté de Papier Tigre, la griffe de papeterie parisienne située dans le quartier des Enfants Rouges, qui n’en finit plus de monter !

À l’origine de la marque, Agathe, Julien et Maxime, trois amis souhaitant redonner ses lettres de noblesse à la correspondance, une pratique qui se perd peu à peu depuis l’arrivée des mails.

Ils créent leur premier produit, le Pli Postal, un bloc de lettres-enveloppes prêtes à poster et super vitaminées ! De quoi donner envie à tout le monde d’écrire au correspondant allemand dont on n’a plus de nouvelles depuis le collège 😉

Très vite, ils participent à un salon et sont repérés par deux institutions parisiennes, Colette et le Bon Marché, qui les aident à se développer. Le succès est fulgurant et les trois passionnés décident d’étendre la gamme à l’univers du bureau et de la décoration.

Un pari gagnant puisque aujourd’hui, si les carnets font toujours partie des best-sellers, deux produits a priori éloignés de l’univers de la papeterie se hissent tout en haut du classement : le Primeur et un cactus en bois à monter soi-même.

La vraie valeur ajoutée de Papier Tigre ? La créativité ! “On teste sans cesse de nouveaux motifs, de nouvelles techniques, de nouveaux matériaux. Il faut toujours garder un train d’avance créatif pour se différencier de nos concurrents” nous explique Maxime.

Tous les six mois, une nouvelle collection de carnets remplace la précédente. En janvier, ce sont les fonds marins et l’océan qui ont inspiré les créatifs de la marque. Le signe d’un engagement écologique ? “On ne le revendique pas vraiment. Nos produits sont fabriqués en France et on utilise des matériaux recyclés et recyclables, mais on ne le met pas en avant : on préfère miser sur la créativité avant tout.”

Aujourd’hui, l’équipe compte 6 personnes et est toujours pleine de projets. Le prochain challenge ? L’ouverture d’une boutique à Tokyo. On leur souhaite tout le succès qu’ils méritent !

Papier Tigre en quelques chiffres
5 ans d’existence
Une équipe de 6 passionnés
250 points de vente dans 25 pays

 

Trois questions à Maxime Brenon, co-fondateur de Papier Tigre

D’où vient le nom “Papier Tigre” ?

On voulait un nom impactant et lié à notre activité. Il y a une expression de Mao, “le tigre de papier”, qu’il utilisait pour parler des États-Unis : un pays qui a l’air fort mais qui est en réalité très fragile. On aimait bien le rapport avec le papier, un matériau qui n’a l’air de rien mais à qui on peut donner beaucoup de force en le pliant, en le façonnant d’une certaine manière.

Vous avez ouvert une boutique dans le 3ème arrondissement : tu peux nous parler de ce quartier ?

On a eu énormément de chance car c’est le quartier qu’on visait : c’est compliqué de s’installer à Paris, c’est inaccessible financièrement et c’est la guerre (rires). Et pile au moment où on cherchait, on a trouvé cet espace dont on est hyper contents.

C’est un quartier créatif, il y a plein de boutiques indépendantes, il se passe plein de choses. Il y a beaucoup de touristes mais aussi des habitués : c’est un quartier vivant et qui nous représente bien.

Quelles sont tes adresses fétiches dans le coin ?

Nos voisins de chez NeoBento ! On y va tout le temps, c’est notre cantine. C’est différent tous les jours, on s’entend très bien avec eux. Après, il y a tous les petits bars rue de Bretagne. On a plein d’adresses fétiches : le Clown Bar qui est une très bonne adresse pour dîner par exemple. Il y a aussi le Boot Café qui est un tout petit café très mignon qui s’est installé chez un ancien cordonnier.

Merci à Maxime pour son accueil et sa bonne humeur !

Pour plus d’informations et voir comment accéder chez Papier Tigre, ce bouton est là pour ça :

Commentaires

commentaires