Concocté par

Nous avons testé les nouveaux sushis burritos de Fuumi Sentier

Manger| Vues : 3509

Véritable star sur Instagram, le sushi burrito ne cesse de faire du bruit… Mêlant le sushi japonais au burrito mexicain, cet assortiment métisse, gourmand et coloré procure deux véritables plaisirs, culinaire d’une part et visuel d’autre part…

Longtemps orphelins, les Parisiens n’ont pu en profiter que depuis l’ouverture d’une première enseigne Fuumi, l’année dernière, pour le plus grand bonheur de leurs papilles et de leurs comptes Instagram.

Après quasiment un an d’ouverture, proche de République, Fuumi s’est retrouvée victime de son succès ! L’enseigne a décidé de se doter d’un deuxième spot dans la rue d’Aboukir à proximité du métro Sentier. Curieuse et affamée de sushi-burritos, l’équipe de Hoodspot Journal s’est naturellement rendue rue d’Aboukir, à la découverte de leur nouvelle carte qui promet beaucoup de surprises…

Dès le seuil de la porte franchi, nous avons découvert de superbes fresques murales d’influence mexicaines ! Une fois au comptoir nous avons opté pour des sushis burritos ainsi que des bowls afin de varier les goûts et saveurs.

Deux choix s’offraient à nous, composer notre propre recette ou faire confiance aux recettes déjà conçues (il en existe plus d’une vingtaine). Quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous avons découvert que les burritos pouvaient contenir d’autres sauces et ingrédients venant d’autres cuisines et donc pas forcément mexico-japonais, comme la banane plantain ou encore la patate douce…

Finalement, après maintes minutes de réflexion nous avons choisis (très difficilement) un burrito Mariachi, composé de saumon, carottes, choux-rouge et autres ingrédients succulents, ainsi qu’un bowl, composé à notre convenance avec du thon, de la banane plantain, de la patate douce, du choux rouge et du guacamole. Nous nous sommes ensuite dirigés vers l’étage du dessus afin de déguster ces sublimes créations.

Une fois le chef d’oeuvre englouti (c’est le cas de le dire, tellement c’était bon) et la photo Instagram prise (bah ouais, c’est la base) nous avons posé quelques questions à un des deux fondateurs de Fuumi :

Parlez-nous de la déco murale ?

Nos murs sont éphémères ! Etant un passionné d’art, je voulais donner un espace éphémère aux artistes afin qu’ils s’expriment, c’est Nico (un ami, ndlr) qui s’est occupé de la déco de ce restaurant et du premier restaurant. On laisse les murs noirs, ensuite les artistes dessinent dessus avec du posca. Les dessins changent tous les 6 mois, on change les menus en même temps.

Expliquez-nous votre succès sur Instagram?

C’est simple ! Nous avons des produits très « instagrammables ». Aujourd’hui tu as beau prendre 10 photos de burgers, tu n’arriveras pas toujours à faire la différence entre eux, tandis qu’avec les sushis-burrito c’est complètement différent car c’est une question chromatique. L’esthétique et les couleurs dégagées par les ingrédients jouent un rôle important, c’est une véritable expérience sensorielle. Quand c’est beau c’est forcément bon. C’est ce qui pousse les gens à prendre des photos puis à les poster sur Instagram.

Parlez-nous un petit peu de votre actualité ?

Nous avons un troisième restaurant qui va ouvrir, ce sera sous forme de franchise vers Pigalle en face du Moulin Rouge. Nous attendons également un triporteur vélo pour faire des livraisons dans le futur, c’est sans essence donc plus écologique. Nous souhaitons également créer, dans l’avenir, des sushis-burritos en collaboration avec des chefs de renom… Enfin, nous avons dernièrement participé à un projet de l’UNICEF afin de verser des fonds à la Syrie sur chaque produit vendu dans nos restaurants.

Pourquoi la rue d’Aboukir et quels sont vos spots préférés ?

Nous avons eu un coup de coeur pour l’adresse. Le local était disponible, nous n’avons pas hésité une seule seconde à ouvrir le restaurant ici. Il se passe tellement de choses dans cette rue et c’est pour ça qu’on l’adore. En plus de cela, la rue va devenir prochainement piétonne… En ce qui concerne les spots voisins, j’aime bien « BAM Karaoké » bar à cocktail et karaoké à la fois. J’aime également « Virtual Room », une salle de réalité virtuelle, c’est juste génial. Puis pour finir j’adore également « Sneakers and Chill » une boutique qui permet de nettoyer et customiser les sneakers.

Au final, Fuumi est le combo parfait entre la vision d’un ancien graphiste et passionné d’art et celle d’une passionnée de cuisine, mêlant leurs compétences respectives, origines : vénézuéliennes, italiennes et libanaises ainsi que leur amour pour les choses bien soignées…pour créer un univers propre à eux. Bref le spot est approuvé par Hoodspot Journal ! Nous te conseillons vivement de l’essayer…

Merci à toute l’équipe de Fuumi pour leur accueil !

Alors que penses-tu de ce concept ? Plutôt original non ? Découvre les coordonnées de ce spot en cliquant sur ce bouton :

 

Tu as aimé l’article ? Clique sur J’aime pour découvrir d’autres endroits uniques :

 

Commentaires

commentaires