fbpx

Concocté par

Viens nourrir ton coeur et tes yeux en faisant le tour des galeries de Paris

Articles, Insolite| Vues : 3697

Après des semaines à s’enrouler dans 72 couches de vêtements tous les matins, le soleil pointe enfin le bout de son nez à Paris !
Et s’il fait encore un peu frisquet pour envisager le pique-nique aux Buttes Chaumont ou les bières en terrasse toute la journée, il fait assez bon pour passer la journée à te promener  et faire la tournée des galeries d’art.

Ce mignon Shiba te plait ? Suis-moi et ça pourrait être toi ce weekend, que tu te sois ou non senti un jour concerné par cet article de Vice.

DOC

Niché dans les hauteurs de Belleville dans un ancien lycée technique de près de 3000m2, DOC est une asso née du cerveau d’une soixantaine d’artistes face à une envie de partager idées, connaissances et savoirs faire artistiques dans le cadre d’un projet de diffusion et de valorisation de la création contemporaine, mais aussi pour répondre à un manque d’espace et d’outils de production à bas prix.

L’ECAL (Ecole Cantonale d’Arts de Lausane) y organise jusqu’au 9 avril « Ending Explained », une exposition organisée par l’artiste américain Will Benedict avec les étudiants du Master Arts Visuels.
Le sujet ? « Produire un poster imitant et commentant la culture Internet du mème »
Le résultat ? Une série de sculptures réalisées par les étudiant.e.s fait face au corpus de posters exposé sur le mur de la galerie.

Jusqu’au 9 avril – Vernissage ce vendredi de 18h à 23h

 

 

📍  Localisation : Paris 19ème.

Pour en savoir plus et enregistrer ce spot afin de le retrouver plus facilement :

Enregistre ce spot

 

Almine Rech Gallery

Fondée en 1997 à Paris, et située également à Bruxelles, Londres et New-York, la galerie Almine Rech expose en ce moment dans le 3e arrondissement le travail de l’artiste danois Per Kirkeby.

Peinture, sculpture, gravure, réalisation de films et écriture, Per Kirkeby a tout essayé, et est aujourd’hui considéré comme une figure majeure de l’art contemporain danois. Son travail s’articule autour du lien entre nature et abstrait, paysages et architecture.

Jusqu’au 14 avril

 

 

📍  Localisation : Paris 3ème.

Pour en savoir plus et enregistrer ce spot afin de le retrouver plus facilement :

Enregistre ce spot

 

Chez Valentin

Fan des imprimés kitsch des chemises hawaiennes ? Nostalgique des paysages de montagne au crochet façon livres pour enfants des années 60 ? Cours le plus vite possible jusque Chez Valentin !
Cette galerie cachée dans la rue St Gilles (et également à Bruxelles) accueille en ce moment les oeuvres géniales de l’anglais Neil Raiit pour un solo show nommé Imitation Sand.

Au programme, des pans entiers de murs recouverts de papier peint à vous en faire perdre la vue, un océan de motifs à répétition, pour une visite résolument immersive dans un décor passéiste.

Jusqu’au 24 mars

 

 

📍  Localisation : Paris 3ème.

Pour en savoir plus et enregistrer ce spot afin de le retrouver plus facilement :

Enregistre ce spot

 

Marian Goodman Gallery

Les quartiers parisiens de la galerie Marian Goodman (qui existe également à Londres et New-York) présentent Potentiality For Love, une oeuvre composée de quatre éléments, entre sculpture et vidéo, de l’artiste finlandaise Eija-Liisa Ahtila.

Distribuée entre les deux niveaux de la galerie, l’installation évoque de façon monumentale le lien maternel par le biais d’immenses panneaux de LED, et invite à pousser la réflexion plus loin, avec d’autres pièces de taille plus réduite répondant à la colossale première.
Eija-Liisa Ahtila est connue pour avoir exploré les thèmes de l’éco-cinéma et des drames écologiques depuis 2005, et tout particulièrement pour cette notion de spatialisation narrative qui plonge le spectateur au sein même de son oeuvre.

Jusqu’au 11 avril

 

 

📍  Localisation : Paris 3ème.

Pour en savoir plus et enregistrer ce spot afin de le retrouver plus facilement :

Enregistre ce spot

 

Galerie Hors-Champs

Après quelques mois de travaux puis un déménagement, la galerie Hors-Champs réouvre enfin ses portes rue des Gravilliers ! Et pour se faire, accueille 7 artistes pour une exposition commune : Une incantation, sous le commissariat d’Hannibal Volkoff.

Réunissant dessin, photographie, pyrogravure, cette exposition se dessine « comme un univers mythologique d’une civilisation qui n’a jamais existé », et le travail de chaque artiste y est mis en résonance avec celui de son voisin.

Jusqu’au 29 avril – Vernissage ce samedi de 18h à 21h

 

 

📍  Localisation : Paris 3ème.

Pour en savoir plus et enregistrer ce spot afin de le retrouver plus facilement :

Enregistre ce spot

 

Tu as d’autres galeries à ajouter à cette liste ? N’hésite pas à les ajouter ici :

 

Tu as aimé cet article ? Clique sur J’aime pour découvrir d’autres endroits uniques :

Commentaires

commentaires