fbpx

Concocté par

Anna Uru : le dessin fantaisiste

Articles, Insolite| Vues : 1317

Après notre échange avec Emilie, nous avons voulu en savoir plus sur une autre personnalité talentueuse. Anna Uru est un pseudonyme sous lequel, Clara Chauvin, livre des illustrations hautes en couleur, décalées et laissant place à l’imagination de chacun ! Cette sudiste nous réchauffe avec des dessins (parfois) muy caliente, et nous révèle un univers bien singulier qui a tout pour séduire !

L'illustratrice Anna Uru

Peux-tu te présenter en quelques mots et nous en dire plus sur ce que tu fais dans la vie ?

Mon vrai nom est Clara Chauvin. Je viens d’Aix-en-Provence, où j’ai fait tout mon cursus en design graphique. Aujourd’hui, j’habite et travaille à Paris. Je fais de l’illustration depuis 2 ans et je travaille en parallèle comme Directrice Artistique dans une agence de publicité (Jésus & Gabriel).

Illustration d'Anna uru Anna Uru

Illustration d'Anna Uru Anna Uru

Parle-nous un peu de ton parcours et de comment tu en es arrivée à l’illustration ?

Je dessine depuis que je suis toute petite et ai toujours voulu faire ce métier.
 Après le Bac, mes parents ont insisté pour que je m’inscrive à la fac de droit. Cela ne m’a absolument pas plu et après 2 ans passés à sécher les cours d’amphi, j’ai tout naturellement bifurqué vers les études que je rêvais de faire.
J’ai commencé des études à l’ECV Provence et y ai appris les techniques de l’illustration pendant ces 5 ans.
 Mais, c’est une fois arrivée dans mon agence de publicité que j’ai réellement commencé à dessiner de manière plus poussée : j’ai eu la chance d’y rencontrer Léa Chassagne, illustratrice, qui m’a beaucoup inspirée et soutenue dans ce que je produisais.

Illustration d'Anna Uru Anna Uru

Illustration d'Anna Uru Anna Uru

Quelles sont tes sources d’inspiration en matière de création ?

J’essaie toujours de me nourrir de choses très différentes pour stimuler mon imagination 
et optimiser ma façon de penser mes illustrations. Je pense qu’il est très important d’exercer son œil et d’affûter
 son sens critique en allant régulièrement regarder des choses qui nous plaisent, et aussi (surtout) des choses qui ne nous plaisent pas.

Il serait impossible de toutes les lister, mais disons que je vais souvent zieuter la peinture classique en général pour l’héritage de ses compositions soignées, Mati Klarwein pour la richesse assumée de son univers psyché, l’illustratrice argentine Paula Dùro pour ses assortiments de palettes de couleurs, Jean-Michel Tixier pour sa façon de représenter une idée incisive de manière très simple, Cloe Wise pour le côté impactant de ses productions, Fucci pour ses illustrations grivoisement contemplatives…

Paula Duró

Pourrais-tu nous confier quelques-unes de tes bonnes adresses ? 

Goguette

Ce bar à vins implanté juste à côté de la Ménagerie du Cirque d’Hiver propose une carte de vins assez chouette et bénéficie d’un cadre très agréable pour doucement traînailler. Je peux y passer des heures et en plus, le staff est très sympa !

Restaurant Goguette

Le cinéma du FDP

Squat et atelier d’artistes situé dans le 18ème, ce lieu accueille une petite salle de cinéma au sous-sol et propose divers cycles cinématographiques à prix libre. En bonus, les sièges sont incroyablement confortables et la bière qui y est servie est made in Paris.

La Régulière

Ce lieu est un incontournable pour les illustrateurs-trices ! Cette librairie accueille régulièrement des vernissages et propose toute une sélection d’ouvrages et éditions d’art. On peut en prime s’y installer pour boire un thé.

Librairie La Régulière  ©Maxime Verret

Valentin

Il s’agit d’un resto tenu par un vieil auvergnat. Il propose tout un tas de plat issus du terroir français, super bons ! Ce n’est pas très cher, et à la fin de chaque repas, le tenancier vous offre le digestif de votre choix. Ils servent les plus gros os à moelle que je n’ai jamais vu, les boudins aux pommes confites sont délicieux et le tiramisu est juste incroyable !

L’Espace B 

Ce petit resto/bar situé dans le 19ème bénéficie d’une salle de concert qui propose une prog musicale vraiment chouette et très fournie. Le cadre est hyper simple mais justement c’est très plaisant pour ça. J’y ai passé énormément de temps et recommande vivement !

Salle de concert de l'Espace B  ©Raw Journey

Arts & Thé

Accrochez-vous : ce petit resto situé en haut de la rue de la Roquette est un spot modeste mais idéal pour s’enfiler des thés à la menthe à prix modique. Le patron est adorable et vous offre dès la deuxième tournée une énorme assiette de patates frites en guise de tapas. Tout y est très roots, et ça fait un bien fou !

Ta playlist en 5 morceaux ?

 

Pour consulter la liste de spots, c’est ICI !

Et pour retrouver toute l’actualité d’Anna Uru, rendez-vous sur son site.

 

 

Commentaires

commentaires